"Celui qui arrive à déplacer les montagnes est celui qui a commencé par enlever les petites pierres" Confucius

Quartier 3 : Centre sud

Q3

Référentes : Nicole GAGNEPAIN et Maryse MIGNARD

 

Avec le Quartier 6 il constitue l’îlot central du cœur historique de Saint Pierre la Mer où la présence humaine remonte au néolithique et où les romains ont laissé leur empreinte, des débris trouvés sous l’ancien Hôtel des Pins attestent de la présence d’un édifice Gallo-romain. Une nature généreuse a toujours pourvu à la subsistance.                                                                              

Des siècles plus tard, vinrent le temps des bains de mer et des vertus thérapeutiques de la « trempette » pour des corps de baigneurs habillés du « col au jarret » d’un costume de bain sombre et très codifié. La « bronzette » jugée alors par trop vulgaire est arrivée plus tard et le costume a bien évolué ! Ici et, loin de la Côte d’Albâtre, le décorum y était moins pompeux, on y venait en charrette ou via le chemin de fer en la station terminus de Salles d’Aude et puis la voiture a pris le relai. Depuis les années 60, l’attractivité pour le balnéaire n’a cessé de croître, la densité de l’habitat le reflète et des wagons de chemin de fer et des baraques en bois lovées dans les pins il ne reste plus rien sauf quelques arbres sursitaires.

Le quartier s’ancre place d’Occitanie, s’évase en pente douce vers la mer, a pour étrave symbolique le Rocher, il est bordé à l’est par l’Avenue de la Mer et au sud par le Boulevard de la Douane.

Quartier de services

* publics avec : la Mairie annexe, l’Office de tourisme du Grand Narbonne, une agence postale, une Gendarmerie l’été.

* cultuel avec l’église place d’Occitanie qui sert aussi pour les récitals classiques l’été.

* zone d’achalandage importante avec les Halles (moyenne et haute saison), un marché de plein air très important l’été, des commerces de bouche dont certains ouverts à l’année, des bars, coiffeurs salon d’esthétique à l’année. Les grands parkings gratuits facilitent l’accueil et le séjour des visiteurs, enfin l’esplanade reste le lieu des incontournables animations estivales. La promenade y est aisée en toute saison.

 

Notre action sur ce quartier.

* Elle a été importante et d’envergure ; Depuis 2015 elle a porté sur la rénovation du quartier et de ses réseaux.                                                                                                                                                                                                                                                 

Le fer à cheval que constituent le Bld de Bellevue et la Rue des Gravelots (ancienne Traverse de Bellevue) est un axe de circulation important notamment l’été qui, en connexion avec la Rue Boussenard, permet par délestage d’éviter les embarras estivaux du Front de mer introduisant une certaine fluidité dans la circulation en direction de Narbonne Plage ou de Fleury village. La mise aux normes et la réfection de la chaussée étaient indispensables et nous nous louons d’avoir pu y apporter notre pierre.

* Elle englobe la sécurité et nota en sortie des Gravelots sur l’Av de la Mer où la vitesse y est contestable.

* Elle porte aussi sur le marché de plein vent : nous ne baissons pas la garde quant à l’usage des poches en plastique (en principe proscrites) qui finissent sur la plage ce qui écologiquement est inacceptable ; La circulation et le respect d’un passage suffisamment large (2.5m mini) de façon à permettre une circulation piétonnière aisée et une accessibilité pour les services de secours.

* Elle n’oublie pas d’appuyer sur ce qui « gêne » : les incivilités, la propreté s’agissant des déjections canines, les élagages par les particuliers, le respect de l’espace public en général comme bien commun.

La plage entre dans cette vigilance et cet appel à propreté.